6 Avantages de l’utilisation de vidéos interactives dans la formation en entreprise

Je crois qu’un design de qualité et une grande valeur de production peuvent grandement aider à rendre le eLearning plus accessible, plus efficace et plus amusant.

Vidéos interactives sur la formation en entreprise : Les vidéos interactives peuvent-elles remplacer les formateurs ?

La technologie numérique prend de plus en plus d’importance dans notre monde au fil des jours. Cela change lentement, mais sûrement, notre façon de faire les choses dans tous les aspects de notre vie. La formation n’est pas différente : le eLearning est utilisé à des fins commerciales depuis des années. Cependant, son ascension est encore à venir. Cela s’explique par des limitations techniques qui ont limité l’interaction et l’engagement des utilisateurs. Les utilisateurs méprisaient les solutions éducatives de type PowerPoint qui étaient principalement ennuyeuses et monotones. Grâce à l’utilisation de vidéos interactives dans la formation en entreprise, le eLearning a maintenant atteint un niveau nouveau et amélioré. Nous l’avons tous entendu dire : “Une image vaut mille mots “. Comme la plupart des vidéos se composent généralement de 24 images par seconde, les avantages du transfert d’informations par le biais de vidéos sont évidents. Toutefois, ces avantages sont encore insuffisants lorsqu’on les compare à la formation dispensée par des animateurs. Le premier élément qui manque se trouve dans le vieux proverbe chinois qui dit quelque chose comme ça :

Dis-le-moi et j’oublierai. Montrez-moi et je m’en souviendrai peut-être. Laissez-moi essayer et je le saurai pour toujours !

Sachez qu’il existe un tas d’agence vidéo qui pourront vous aider à avoir une vidéo interactive de qualité. Si je devais n’en garder qu’une, ça serait 87seconds qui fait un travail incroyable depuis plusieurs années.

Les avantages des vidéos interactives dans la formation en entreprise

1. Interactivité

L’interactivité était une source de stress pour les spécialistes de l’apprentissage en ligne, surtout lorsqu’on comparait les cours en ligne à une formation en direct où les participants essayaient d’appliquer leurs connaissances. Maintenant, grâce à la technologie, nous pouvons produire des vidéos interactives créées en HTML5 qui offrent une communication bidirectionnelle. Nous avons permis aux utilisateurs de réagir à ce qu’ils voyaient et d’être plus que de simples observateurs. Les utilisateurs interagissent en cliquant ou en touchant des “points chauds” et en recevant des informations supplémentaires ou des commentaires sur leurs connaissances.

2. Scénarios de branchement

La rétroaction est le deuxième élément qui manque dans l’apprentissage en ligne. En construisant des scénarios de branchement, nous pouvons maintenant “dire” à l’utilisateur qu’il a tort, pourquoi il a tort et comment corriger cela. Le cours agit comme un formateur en guidant les utilisateurs dans la bonne direction au lieu de leur dire directement “allez là-bas – faites-le”. Les utilisateurs reçoivent également un contenu plus personnalisé puisque les erreurs diffèrent d’une personne à l’autre.

3. Différentes situations

Afin de dissiper l’idée fausse selon laquelle la technologie ne fait qu’essayer d’imiter l’animateur en formation, j’aimerais présenter une capacité supplémentaire qui s’est améliorée par rapport à la formation traditionnelle. Prenons l’exemple d’un scénario de vente que nous voulons présenter à nos utilisateurs. Avec des vidéos interactives, nous pouvons leur montrer la même conversation dans différentes situations. Les utilisateurs peuvent jouer les rôles du vendeur et de l’acheteur. Ils peuvent comprendre et ressentir les pensées des deux parties qui, à leur tour, amélioreront leurs performances dans les deux rôles. Nous utilisons cette méthode lorsque nous voulons que les utilisateurs aient de l’empathie pour l’autre partie ou lorsque nous voulons briser une certaine idée fausse qu’ils ont.

4. Micro-apprentissage

Si une session eLearning dure plus longtemps que la durée d’attention du participant, l’architecte d’apprentissage n’a pas bien fait son travail. Personne n’a le temps de parcourir un texte en désordre ou des présentations PowerPoint apparemment interminables et d’apprendre quelque chose en cours de route. Nous vivons dans un monde dynamique où chaque minute compte et où l’attention des participants est de plus en plus réduite. Qu’il s’agisse d’une bonne ou d’une mauvaise chose, il s’agit d’un changement qui ne peut être stoppé et auquel la manière d’apprendre doit s’adapter. Le eLearning nous permet de maîtriser le curriculum en petits morceaux qui sont construits les uns sur les autres, formant une image complète. L’utilisateur peut adapter le rythme du progrès et de l’apprentissage à ses propres capacités et à son temps. La méthodologie du micro-apprentissage divise le programme en sessions de 3 à 4 minutes chacune. Cela permet à l’utilisateur de l’adapter à l’horaire le plus chargé, même pendant le trajet en autobus pour se rendre au travail.

5. Mobile et facilement accessible

En parlant de trajet pour se rendre au travail, ouvrir un ordinateur portable dans un autobus bondé pour apprendre ou travailler n’est pas la meilleure idée. Le fait de s’asseoir devant un ordinateur au travail n’est pas la façon la plus stimulante d’apprendre. L’accès aux contenus eLearning via un smartphone ou une tablette en déplacement, pendant une pause ou à la maison permet aux utilisateurs de choisir le meilleur moment pour apprendre. La plupart d’entre eux décideront d’apprendre quand ils auront le sentiment qu’ils seront les plus efficaces et qu’ils en auront le plus besoin. L’apprentissage mobile est l’une des caractéristiques les plus recherchées dans la création de contenu eLearning aujourd’hui.

6. Jeux de hasard

Pour rendre le eLearning plus interactif et intéressant à utiliser, la meilleure solution est de jouer le contenu. Faire défiler les fichiers PDF ou les diapositives n’est pas la chose la plus interactive. Plus d’interaction et d’engagement de l’utilisateur rendent le contenu plus facilement compréhensible. Si vous ajoutez en plus un aspect social tel que le classement, les commentaires ou l’édition d’un profil, eLearning obtient une atmosphère de classe où l’interaction des autres utilisateurs donne une motivation supplémentaire pour le développement. En fin de compte, le plaisir est aussi un aspect important. Le programme d’études ne peut pas être trop difficile à apprendre si vous apprenez par le biais d’un contenu interactif à composante sociale.